Derniers commentaires

Merci beaucoup pour vos conseils ...

01/06/2016 @ 21:00:50
par BOISSIER Geneviève


Droit de l'Homme en France actuellement, ...

10/12/2015 @ 03:19:31
par Marie-Lise EHRET


Bonjour, svp modérez vos propos. Des phrases comme ...

16/01/2015 @ 10:43:55
par Alphonse


Avant de me faire opérer d ...

08/12/2014 @ 10:26:51
par Patou


Moi j'ai voulu prendre conseil au^pres ...

21/07/2012 @ 23:19:03
par REVEIL DIFFICILE


Calendrier

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

rss Syndication

Liens

 
30 Aoû 2013 - 10:37:06

témoignage sevrage déroxat

Bonjour,
 
J'ai bientôt 30 ans et je prends des AD depuis.... 15 ans !
Je suis en cours de sevrage (je suis à un demi cachet de DEROXAT par jour, sachant que, il y a qques années, je prenais 9 cachets par jour).

Je veux arrêter, et ceci à n'importe quel prix, car une prof de sciences samnitaires et soclales a dit que "les AD, c'est exactement aussi condamnable que la cocaïne, l'héroÏne ou le LSD.... il n'y a aucune différence, juste que c légal... il ne faut jamais en prendre, C'EST JUSTE UNE QUESTION DE VOLONTE.. ceux qui en prennent sont des personnes qui s'écoutent de trop, ne veulent pas souffrir et n'ont aucun courage de se prendre en charge" !!
Les médocs, c la solution de facilité, de la drogue
Cependant, je n'ose arrêter maintenant totalement, car je suis d'une humeur de chien depuis le début de mon sevrage, et je n'arrive pas à prendre sur moi, bien que pourtant j'essaye :  
- J'engueule tout le monde, sans raison apparente et au point de faire pleurer mes parents !
- J'ai récemment perdu un ami pour l'avoir engueulé au téléphone pendant une demi-heure sans raison et avoir fini par.... lui raccrocher au nez !
- Je ne dors jamais plus de 3 ou 4 heures d'affiliées, et c'est crevant à la fin, même si, alors que je suis une marmotte, je ne ressens pas le besoin de sommeil !
- J'ai à nouveau envie de mourir, mais je pense vraiment qu'il est moins grave que je me suicide et me retrouve au cimetière à mon âge, que de prendre cela toute ma vie !
- A la suite d'un retard de train d'une heure, j'ai perdu mon sang-froid : je  me suis cognée à une bonne dizaine de reprise la tête contre les parois du train, dit que je voulais mourir, mordu les mains à différrentes reprises (heureusement que je n'ai pas été jusqu'au sang : je ne garderai pas de cicatrice), traiter les fonctionnaires de la SNCF de tous les noms, et menacer de frapper ceux qui ont essayé de m'aider !

QU'EN PENSEZ-VOUS ???

Lien permanent vers l'article complet

http://sevragead.sosblog.fr/victimes-des-ads-b1/temoignage-sevrage-deroxat-b1-p42.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)